L’après grossesse

La première année est plutôt calme sur le plan rationnel, mais très évolutif sur le plan de l’éveil ; il avance à pas de géant.
Curieux de tout, il découvre la vie. Tous les enfants sont différents, ils réagissent différemment. Certains développent plus rapidement leur sens de l’observation, d’autres leurs habilités manuelles.

Il n’y a pas d’enfant moyen par rapport à un autre c’est une utopie.

Premier Jour :

C’est le jour de faire connaissance ou plutôt de continuer car vous avez entamé le dialogue pendant les 9 mois de grossesse.

Juste après la naissance posez-le sur votre ventre entre vos seins les jambes repliées et passez doucement vos mains à plats sur son dos, caressez-le tout doucement et tendrement, si le papa est présent il peut lui aussi avoir un contact charnel avec le bébé. Ce moment est important il vous fera oublier tous les petits tracas de la grossesse.

Votre bébé à la peau couverte d’un léger film comme une seconde peau, il s’agit du » Vernix « , c’est ce qui a protégé son épiderme et a aidé à le faire glisser lors de l’accouchement. Cette seconde peau va disparaître toute seule sous un ou deux jours. Il est préférable de laisser faire la nature que de retirer le Vernix en lavant le nouveau-né.
Votre bébé a le teint jaune, il s’agit de » l’Ictère » du nouveau-né, cela est dû au phénomène de destruction de certaines globules rouges devenues inutiles cela est parfaitement normal.
Il a une grosse tête vaguement déformée ( taille de la tête d’un bébé qui vient de naître est d’un quart de sa taille globale). Sa tête se mettra en place toute seule laissons encore une fois faire la nature vous allez vous rendre compte au cours des mois à venir que la nature est extraordinaire et très belle.
Un système pileux et une chevelure abondante, tous ces poils disparaîtront rapidement ainsi que les petits points blancs et taches rouges sur le visage et la nuque.

Premier mois :

Si vous allaitez votre bébé, il vaut mieux commencer de suite car votre lait contient une substance appelée » Colostrum « , cette substance contient de nombreux anticorps qui protègeront votre bébé contre les infections.

Quelques réponses sur l’allaitement :

Il est vrai que :

  • Allaiter fatigue.
  • Il faut boire beaucoup, deux litres par jour.
  • Abstenez-vous au maximum de boire de l’alcool, l’alcool passe dans le sang.
  • Certains aliments donnent du goût au lait (choux, poireaux, asperges, etc…)
  • Allaiter renforce les défenses immunitaires du bébé.
  • Mettre le bébé au sein fait monter le lait.

Il est faux que :

  • Allaiter fait grossir.
  • Allaiter déforme les seins.
  • Il n’est pas possible d’allaiter quand les seins sont petits.
  • La bière fait monter le lait.
  • Mon bébé ne supporte pas mon lait.
  • Ne pas allaiter le bébé peut le traumatiser.

Quelques petits conseils pour la vie pratique :

Si vous avez acheté le strict minimum en matière de vêtements ou d’équipements, espacez vos achats.

Durant les six premiers mois votre bébé grandit très vite et se salit souvent il vous faut du change.

Méfiez-vous des listes fournies par les manuels de puériculture. Il est préférable de vous renseigner auprès de vos amies ou relations qui ont eu déjà des bébés

Durant les premières semaines votre bébé passe la plus part de son temps à dormir et son meilleur vêtement est le pyjama qui sera d’une pièce style grenouillère en tissu extensible.

Pour les vêtements, choisissez un peu grand en tenant compte de sa conformation plus que de son âge. N’achetez que des textiles doux et confortables sans ornements, tels que des petits en dentelle etc…Evitez les habits qui se passent par la tête (il n’aime pas cela), choisissez des vêtements qui permettent de libérer le bas du corps sans déshabiller le haut.

Pensez toujours à son confort !

Le bain de votre bébé :

C’est un des moments les plus merveilleux et privilégiés.

La manœuvre peut vous sembler ardue, mais quel bonheur il suffit d’un petit tour de mains que vous saurez faire très rapidement et les gestes viendront d’eux-mêmes. Le bain quotidien se justifie par le plaisir de l’enfant et le vôtre.

Lavez soigneusement les fesses avec un savon doux, nettoyez son visage, cou, mains, et les petits plis de la peau avec un coton imbibé d’eau chaude. Veillez particulièrement à son confort, température de la pièce et de l’eau, prenez pour l’essuyer une serviette éponge douce et chaude.

Pour éviter que votre bébé ne glisse dans sa baignoire tapissez le fond avec un torchon ou un essuie mains.

Il est recommandé de ne pas prendre son nourrisson avec soi dans la grande baignoire c’est trop tôt.

Les biberons

Si vous avez choisi de ne pas allaiter votre bébé vous allez être confrontée au problème des biberons, ce n’est pas compliqué si vous suivez les précautions d’usage.

Vous aurez besoin de plusieurs biberons, tétines, de quoi les stériliser, de l’eau minérale (Evian, Volvic, Vittel…) et du lait en poudre.

Le nombre de biberons est de 7 par jour équivalant au nombre de tétées ; 7 biberons de 220gr et un plus petit pour les jus de fruits et l’eau, autant de tétines plus 2 ou 3 supplémentaires

Si vous n’avez pas de stérilisateur vous pouvez simplement faire bouillir dans une grande casserole d’eau bouillante pendant 20 minutes les biberons, tétines et bagues de serrage.

Vous avez aussi la stérilisation à froid, il suffit d’immerger les biberons et tétines dans de l’eau où vous aurez préalablement fait fondre une pastille stérilisante type » Milton ou Solustéril « .

Le lait en poudre :

En fait il s’agit d’un aliment lacté diététique (A.L.D.), ne pas dépasser la dose la cuillère mesure, cela pourrait nuire à la santé du bébé.

Le bébé boit environ toutes les trois heures, ce nombre de tétée est variable suivant son poids (laissez-vous guider par votre bébé, un bébé qui a faim sait parfaitement se faire comprendre par ses cris).

La quantité moyenne est d’environ 45gr au départ mais elle augmentera rapidement là aussi votre bébé vous guide lorsqu’il n’a plus faim il s’arrête de boire. Vous devez en aucun cas le forcer s’il boit d’une seule traite il faudra augmenter les doses.

Vous pouvez préparer le matin les biberons pour la journée et les conserver au réfrigérateur

mais en aucun cas les préparer pour le lendemain et jamais conserver pour une autre tétée du lait qui resterait dans le biberon, jetez-le. La température du lait doit être de 20°C, ne vous servez pas du four à micro-ondes pour réchauffer les biberons, pour plus de sécurités, versez-vous toujours une goutte de lait sur le dos de votre main cela vous servira de thermomètre. Du premier âge une tétine doit couler au goutte à goutte pour le lait.

Prenez votre temps pour le bébé, les tétées sont des moments de douce complicité. Prenez le temps du Rot sans en faire une obsession. Le Rot n’est pas une obligation en soi certains bébés emmagasinent beaucoup d’air durant la tétée et d’autres très peu. Cela est sans importance faire son rot n’est pas indispensable, une fois la tétée terminée, prenez votre bébé contre vous, le menton appuyé sur votre épaule et câlinez-le, si le rot ne vient pas en dix minutes vous pouvez coucher votre bébé en évitant de la positionner sur le dos.

Si votre bébé pleure, il n’arrive pas trouver le sommeil, prenez-le contre vous en appuyant son oreille sur votre poitrine sur votre cœur il entendra le bruit rythmé du cœur cela va le rassurer et surtout tenez-le tendrement. N’oubliez pas que votre bébé à besoin réellement de se retrouver à votre contact, il vient d’être expulsé du paradis de votre ventre. Il a besoin de sentir votre odeur, de sentir votre cœur, la douceur de vos mains et vous regarder droit dans les yeux (il voit net à 25cm).

Votre bébé n’est pas une mécanique ses horaires de repas peuvent être variables. Vivez à son rythme. Concentrez votre attention sur votre bébé afin d’apprendre rapidement à interpréter les signes qu’il vous envoie sur son appétit ou sur sa satiété. Dites-vous que le lait maternel est plus vite digéré que le lait en poudre et au sein il tête la quantité qu’il veut. Faites confiance à votre bébé il est merveilleusement équipé pour connaître ou exprimer ses propres besoins. Il désire seulement pour se sentir heureux et en sécurité que vous le compreniez et que vous y répondiez.

Votre bébé est extrêmement sensible à la douceur il ressent votre nervosité ou votre impatience ou un manque de chaleur dans le contact alors il pleure.

Les produits de bébé :

Ayez à portée de la main tous les produits dont vous aurez besoin :

  • Eau
  • Gant de toilette
  • Coton hydrophile
  • Brosse à cheveux (ultra douce)
  • Linge de rechange
  • Savon de Marseille (il est le plus naturel)
  • Serviette de toilette
  • Gaze
  • Couches
  • Séchoir à cheveux (à utiliser à son débit d’air chaud le moins fort)
  • Huile d’amandes douces

 

Produits à éviter :

  • Coton tiges (même pour les adultes) très utile, pour nettoyer les petits bobos mais ne jamais utiliser pour les oreilles et les narines
  • Eponges (synthétiques ou naturelles elles sont de vrais nids à microbes, laver le bébé à main nue ou avec un gros morceau de coton hydrophile.
  • Le shampoing inutile pour les trois premiers mois
  • Lait de toilette, il peut vous dépanner en déplacement, mais il nettoie de façon superficielle et peut occasionner des allergies
  • L’eau de toilette même sans alcool peut irriter le bébé, il sent tellement bon naturellement
  • Le talc est aujourd’hui fortement déconseillé.

A la deuxième semaine son champ visuel s’est élargi mais il faut toujours lui présenter les objets de face à une trentaine de centimètres.

Pour accrocher largement son intérêt faites avec des assiettes en cartons des visages stylisés avec de gros feutres sur les deux faces de l’assiette et fixez-les au plafond au-dessus du berceau ce mobile rudimentaire et surtout pas cher éveillera l’intérêt et le regard de votre bébé.

Comme nous vous le disions ci-dessus un bébé pleure et c’est naturel. Le bébé partage son temps en trois cycles : Il dort, il s’éveille (calme ou agité) il mange. Ses pleurs sont, son seul moyen de communiquer. Vous apprendrez au fil des jours à reconnaître ses demandes. Souvenez-vous une maman fatiguée et anxieuse ou nerveuse aura pour conséquence de faire pleurer le bébé c’est sa façon à lui de montrer son inquiétude vis à vis de vous. Alors soyez calme. Vous êtes une très bonne mère ne vous culpabilisez pas. Votre bébé commence à s’éveiller.

Nous avons constaté que tous les nouveaux-nés ont une passion pour les visages. Les bébés voient surtout les couleurs à fort contraste. Le visage est la partie du corps qui parle le plus, les yeux et la bouche sont toujours mobiles se sont des sources inépuisables de communication non verbale.

Tirez parti de cette attirance pour le regard dans le choix des objets ou dessins qui entourent le bébé : peluches aux yeux bien marqués, dessins ou photos de visages accrochés aux murs ou au plafond.

Avec la vie stressante que nous vivons nos méthodes modernes (lits immobiles, boîtes à musique etc) ont remplacé les bonnes vieilles méthodes des nounous d’antan. Quel dommage : bercer confortablement assis son bébé dans les bras est la plus belle chose du monde.

Essayez de le faire, elles ont du bon, elles ne rendront pas son caractère plus difficile ou capricieux mais lui donneront une sécurité intérieure et de bien-être. Les contacts corporels étroits entre la mère et l’enfant ainsi que le père n’ont pas seulement des effets psychologiques mais également des effets biologiques. C’est un mieux et un plus pour votre bébé.