Absence de règle ou aménorrhée

L’aménorrhée est un problème qui survient souvent chez la femme. Cela peut être primaire ou secondaire. Dans tous les cas, les premières causes sont rarement graves. Quelles sont donc les causes de cette absence de règle ? Comment est-ce qu’on le soigne ?

L’aménorrhée et ses éventuelles causes

Il existe deux types d’aménorrhée. Elle peut être primaire, c’est-à-dire que la jeune femme a un retard pourtant elle est en âge de procréer. Il se peut aussi qu’elle ait déjà ses règles, mais s’arrête brusquement pendant une période de 6 mois, soit 3 cycles menstruels. C’est ce qu’on appelle communément l’aménorrhée secondaire. Cette absence de règle se caractérise par différents symptômes. Cela peut être de cause naturelle comme la grossesse ou l’allaitement ou la ménopause. Il se peut qu’elle soit générée par certains traitements tels que la chimiothérapie, les contraceptions, les antidépresseurs, les traitements contre les allergies et les pressions artérielles. Ce symptôme est aussi dû à votre train de vie. Cela se traduit par votre alimentation ou par votre mode de vie en général.

Il est à noter que le fait de pratiquer une activité sportive très intense peut troubler la production d’hormone dans votre corps. Un stress important ou un choc émotionnel en est aussi la cause. Cela dit, il est aussi envisageable que cette aménorrhée est causée par une malformation des organes génitaux internes. Il se peut que votre organe sexuel ne se soit pas développé normalement.

Une obstruction du vagin peut également bloquer les règles. Il est à noter que l’absence des règles chez la femme est aussi volontaire, c’est-à-dire qu’elle peut se traduire par une opération chirurgicale.

L’aménorrhée peut-elle être soignée

Dans la majorité des cas, les différents traitements de cette absence de règle dépendent de la cause elle-même. En effet, comme toute maladie, celle-là est tout à fait guérissable et ses causes sont tout à fait bénignes. Le premier des traitements étant d’avoir une vie saine. Pour cela, vous devez équilibrer votre alimentation afin de garder la forme. L’abus d’alcool et de drogue est donc à éviter. Dans le cas où vous fumez, essayez à tout prix de vous arrêter pour éviter de refaire la même erreur. Le fait de savoir gérer son stress est aussi un atout. Si vous avez de la difficulté à le faire, consultez un spécialiste qui saura vous aider aux mieux.

Pour ce qui est des activités sportives, vous pouvez en pratiquer, mais modérez tout de même votre rythme.

En ce qui concerne les traitements hormonaux, il est nécessaire d’y avoir recours si vous avez des troubles. Afin de favoriser le développement des caractères hormonaux secondaires lors d’un dysfonctionnement des ovaires, un traitement doit être prescrit. Cela aussi dans le but d’une prévention contre l’ostéoporose chez les femmes atteintes de cette maladie. En bref, toute forme d’arrêt de la menstruation qui dure plus de deux mois requiert une consultation chez le docteur. Suite à cela, des tests et des examens sont nécessaires afin de bien déterminer le traitement à prescrire.

Pour ce qui est de la malformation génitale interne, une chirurgie est inévitable. Mais avant cela, une échographie s’impose pour bien déceler cette anomalie de l’utérus. Dans le cas d’une aménorrhée psychologique comme l’anorexie mentale, un suivi psychiatrique est nécessaire pour y mettre fin. Vous devez aussi être suivi par un spécialiste nutritionnel pour remettre de l’ordre dans vos habitudes alimentaires.